Désir…

Photographie : Imajill by Lafeticheria


L’immaculée conception…

… L’amour a toujours le temps. Il a devant lui le front d’où semble venir la pensée, les yeux qu’il s’agira tout à l’heure de distraire de leur regard, la gorge dans laquelle se cailleront les sons, il a les seins et le fond de la bouche. Il a devant lui les plis inguinaux, les jambes qui couraient, la vapeur qui descend de leurs voiles, il a le plaisir de la neige qui tombe devant la fenêtre. La langue dessine les lèvres, joint les yeux, dresse les seins, creuse les aisselles, ouvre la fenêtre; la bouche attire la chair de toutes ses forces, elle sombre dans un baiser errant, elle remplace la bouche quelle a prise, c’est le mélange du jour et de la nuit. Les bras et les cuisses de l’homme sont liés aux bras et aux cuisses de la femme, le vent se mêle à la fumée, les mains prennent l’ensemble des désirs…

Paul Eluard (1895-1952) & André Breton (1896-1966)

2 comments for “Désir…

  1. 08/02/2016 at 21:58

    L’amour et le temps font si bon ménage lorsque le désir agit comme un fil rouge qui relie chaque étape…
    Le texte est superbe, l’image est on ne peut plus charmante et charmeuse !
    Baisers bleus crissant

    • 10/02/2016 at 22:11

      Ce texte, dont je ne soupçonnais pas l’existence, est une découverte d’un duo d’auteurs chers à mon coeur. Merci pour vos éloges sur l’image, il faudra passer le message à Lafeticheria :D.
      Baisers bleus de braise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.